Retour page d'accueil
Trucs et Astuces

Pour l'Eau Potable: Pour l'Assainissement:

Chauffe-eau :

                 Afin de limiter l'entartrage de votre chauffe eau, il est conseillé de limiter la chauffe à moins de 60 ° car  à cette température le calcaire forme un précipité qui se déposera dans votre chauffe-eau. (Contrôlez avec un thermomètre de cuisson)

                 Préférez un type "Stéatite" car la résistance n'est pas en contact direct avec l'eau contrairement à un chauffe-eau "Classique".

                 Si vous souhaitez une température supérieure, une fois par an, voire tous les deux ans, coupez l'alimentation électrique de votre ballon et démontez la bride où se situe l'équipement afin de sortir le calcaire qui s'est déposé dans la cuve et trempez la résistance dans du vinaigre blanc ou du Cola (pour les Classiques).

                 Contrôlez régulièrement votre groupe de sécurité sur votre chauffe-eau (fuite, fonctionnement) celui-ci fuit pour une pression supérieure à 4 bars. Optez pour un groupe de sécurité au téflon plus résistant pour les eaux calcaires.

Calcaire :


                 L'eau dure (Calcaire) est moins néfaste pour la santé et les canalisations qu'une eau douce plus acide et pauvre en calcium et magnésium.

                 Attention à l'usage d'adoucisseur à base de sel, en effet, celui-ci réduit le calcaire mais augmente la teneur en sel dans votre eau domestique qui peut être néfaste pour la santé.

Economie d'eau:
               Avant d'obtenir l'eau chaude à votre robinet, un laps de temps s'écoule et l'eau aussi, profitez en pour récupérez l'eau afin d'arroser vos plantes d'intérieur.

                  Préférez des chasses d'eau à deux fonctions.
                  Préférez la douche (40 à 60 l d'eau) au bain (150 à 200 litres)
                  Equipez sa robinetterie de systèmes hydro économes (réducteurs de débits, mitigeurs, mousseurs, douchettes à faible débit, ...)
                  Lavez sa voiture avec modération (un lavage au jet correspond en moyenne à 200 à 500 l d'eau potable...)
                   Si vous possédez une cuve de récupération des eaux de pluie, connectez une pompe qui vous servira pour vos toilettes et déconnectez la du réseau  d'eau potable par un système de robinet.

                   Contrôlez régulièrement votre compteur d'eau afin de vérifier qu'il n'y ait pas de fuite. (Sur l'électricité, c'est plus facile de voir si une ampoule est allumée)






Problème d'odeur :

                     Vérifiez que votre système de ventilation de fosse n'est pas obstrué, que les tuyaux sont correctement collés, (utilisez un simple feu de Bengale acheté dans le commerce et placez-le dans l'entrée de la fosse et aérez au maximum votre maison), faites couler de l'eau dans les siphons peu utilisés.

                       
N'achetez pas spécialement un activateur biologique pour votre fosse gardez deux ou trois yaourt nature à l'extérieur du frigo après la date de péremption et mettez le contenu dans vos toilettes.(ou tout autre produit laitier périmé)

                    Vous pouvez également compléter avec du bicarbonate de soude (une tasse) qui permettra de maintenir le PH.

                    Evitez de jeter des produits ménagers contenant  de l'eau de javel qui détruiront les bactéries (Une fosse septique est un "organisme vivant") ainsi que marc de café, produit hygiénique, etc...

                    Vous pouvez également acheter des cartouches à base de charbon actif à installer dans vos ventilations afin de réduire l'odeur.


Colmatage des tuyaux :

                  En cas de problème d'évacuation, vérifiez tout d'abord que votre fosse n'est pas saturée, ensuite nettoyez vos filtres avant et après la fosse. Nettoyez vos siphons puis refaire un essai d'évacuation.

                      Si le problème persiste, à l'aide d'un câble souple mais suffisamment rigide envoyez le dans vos diverses évacuations et mesurez la longueur afin de voir où se situe le problème, vous pouvez également utiliser une canne de ramoneur s'il n'y a pas trop de coudes  à 90°.

                      Préférez deux coudes à 45°, plutôt qu'un seul à 90° cela permettra un meilleur écoulement et un plus grande facilité pour le dé-colmatage.

                       N'hésitez pas à surdimensionner vos évacuations et conservez une pente suffisante pour l'écoulement (> 2%).

                       Ne surdosez pas la dose de lessive et préférez la lessive liquide ou alternez avec la lessive en poudre avec un minimum de phosphate.



Retour page d'accueil